Brut Bio 600

Brüt String-Pine

est un chanteur et musicien de dirty glam-rock. Considéré comme une des plus grandes voix du rock, il porte le surnom de Ze Bosse. Connu pour sa carrière solo et avec le E-Strip Bande, il officie aujourd'hui comme frontman pour Rose Velu.

 

 

 

 

 

 

 

BIOGRAPHIE :

Brüt commença comme roadie pour divers groupes de rock (notamment Tom Pussy & the AssBreakers) mais il démontra bien vite ses talents de chanteur en remplaçant au pied levé plusieurs frontmen ayant trop bu, s'étant blessés ou étant malades. Dans le milieu du rock américain, il se fit vite un nom.

Le public le plus fervent commençait à le connaître et ce sont ses premières groupies qui lui donnèrent le surnom de "Ze Bosse", en référence à une certaine protubérance émergeant virilement du dessous de sa ceinture.

 

Les débuts :

Brüt String-Pine entama alors une vraie carrière. D'abord en solo, il s'entoura vite du E-Strip Bande, groupe composé de musiciens rock expérimentés ayant la particularité de finir toujours nu à la fin du concert.

 Son premier album Greedy from Assbury Park  - édité en indépendant et aujourd'hui culte - bénéficiera principalement d'un succès d'estime à sa sortie et n'atteindra pas le grand public. Composé de prises de son live, il est très brut et préfigure déjà le style String-Pine. Brüt tournera uniquement dans les petits clubs échangistes et bars à hôtesses où il gagnera ses galons de show-man. C'est à cette période qu'il teste ses premiers "effets spéciaux", comme la Special Cream.

Le groupe attirant de plus en plus l'attention, ils sont repérés par le label indépendant Sub Poop Records avec qui ils signent pour un album et une réédition du premier. L'aventure tourna court suite à des problèmes de liquidités de Sub Poop Records mais finalement, le contrat est repris par Warnerd Music.

 

La reconnaissance internationale :

 C'est avec le second album Born To Cum, en 1995, que Brüt pose les bases de son succès, notamment grâce au titre éponyme, véritable hymne d'une génération, et sa pochette très controversée représentant un homme (probablement Brüt lui-même) avec un manche de guitare en érection s'apprêtant à se répandre sur les fesses d'une femme.

L'album contient aussi les morceaux Thunder Rod et Backseats, qui forgèrent immédiatement l'image sulfureuse du chanteur.

Born To Cum (extrait)

" In the day we sweat it out on the sheets of a runaway American cream Borntocum
At night we ride through the asses of glory with loads of vaseline
Sprung from cages out on highway nine, 
Balls filled, fuel awaiting,and steppin' out over your spine
H-Oh, Baby these cocks rip the bones from your back 
It's a bed trap, it's a suicide crap 
You gotta get out while you're're young 
`Cause cramps like us, baby we were born to cum "

 

 

Les accusations d'appel au viol fusèrent contre le chanteur mais force fut de se rendre compte que le texte était bien plus fin : c'est une description des pulsions internes masculines, d'une lutte intérieure et non une apologie d'actes de brutalité. Une fois le bras de fer procédural remporté, l'album gagna la sympathie des féministes et les ventes s'envolèrent.

S'en suivit une tournée monstrueuse et épuisante. La Brüt-mania fulgurante fatiguera le chanteur qui se retirera pendant 2 ans, au grand dam de sa maison de disque, pour " se ressourcer et se faire oublier ".

En 2000, Brüt sort les double-concept album The Rimmer, qu'il a peaufiné durant son exil aux Bahamas. C'est un demi-succès et un demi-échec. Certains titres sont des hits immédiats (Angry Fart, The Rimmer, Out in the skeet, Flush on you,...) mais les radios et le public ont du mal à adhérer massivement au volumineux opus. Cependant, Brüt est toujours considéré comme une étoile montante et la tournée titanesque affiche complet et devra être prolongée de quelques dates.

C'est en 2002 qu'il asseoit définitivement sa légende avec le mythique Porn In THE U.S.A.. Succès immédiat pour la chanson éponyme mais aussi pour Banging in the dark et Glory Holes qui trusteront le top des charts pendant des mois. C'est le seul album de String-Pine dont tous les morceaux se classeront dans le Top 100 du Billboard, un exploit. Brüt est omniprésent dans les médias, bon gré mal gré.

Brut live Arkansas

Après une tournée mondiale l'ayant laissé épuisé et littéralement malade, c'est en reclus que String-Pine livrera les deux albums suivants : Rectal Touch et Fucky Town. Rectal Touch est un touchant témoignage du combat de Brüt contre la rectocolite hémorragique, maladie méconnue. C'est à ce moment qu'il créera une fondation, the String-Pine Haemorrhagic Colitis Foundation.

En 2006, il participe à la bande-originale du film Philadelphia, qui traite des maladies et des troubles de l'alimentation dus au lactose. Au passage, il propose une double lecture de son morceau Shit some Philadelphia où il critique le fromage industriel insipide. Cela rejoint une précédente déclaration, lors d'un concert à Berlin : " Le matin, je mange du vrai fromage français ! Il faut que ça arrache. Seul les losers se font des tartines de Philadelphia ". La marque portera plainte contre le chanteur pour diffamation mais sera déboutée.

 

Période Them ! :

Probablement lassé de sa notoriété écrasante, c'est incognito qu'il participe à un trio electro minimaliste avant-gardiste : Them ! avec John Jack Godmann et un autre membre-mystère. A des lieues de la musique rock de Brüt, ils produisirent deux albums (H&M for You et The Unmissible Invasion) qui connurent un très grand succès d'estime dans le milieu électro et à Ibiza et qui lança tout un courant retro-electro-cheap. A noter également la participation de Cat Steven Cigale sur le second opus, ce qui a probablement été le début d'une grande complicité artistique entre Brüt et le guitariste.

 

Le Retour :

String-Pine sort enfin de sa réserve courant 2011, pour reprendre une série de tournées pour ses deux albums solo précédents, suivie d'une nouvelle tournée internationale pour the Riding (2012) et une autre faisant suite à la parution d'une anthologie Greatest Shits.

A cette occasion, Brüt écrit le morceau American Spin (41 cocks) suite au décès d'une jeune femme dans un gang bang particulièrement extrême nommé American Spin, qui consiste à faire tourner une femme sur son pénis, à tour de rôle. Le chanteur voulait mettre en garde la jeune génération sur les risques des certaines pratiques sexuelles mal encadrées, dont les outrances entraînent des morts et des blessés. Il fut boycotté par les ligues de vertus pour incitation à la débauche mais continua de jouer la chanson en concert. Il sera présent comme bonus inédit sur Greatest Shits (2014).

 

Aujourd'hui :

Brüt n'a pas envisagé de stopper sa carrière solo et parvenu à nouveau au firmament du rock, il initie le groupe Rose Velu avec le batteur Kiss Mouille, le guitariste Michel Sardine.et le multi-instrumentiste John Jack Godeman.

Il a également laissé entendre qu'il participerait à divers autres projets.

 

Brüt blog bioStyle et influence :

"String-pine, c'est la voix de tous les vrais mecs d'Amérique" selon divers artistes comme Jean Simmon (du groupe Kyst) ou Filth Anselma (¨Panterror).

Par extension, on peut analyser le chant et les textes de Brüt String-Pine comme une ode à la précieuse masculinité bousculée par les rudesses de la vie moderne. Un certain engagement social émerge de son propos et de son interprétation tantôt rocailleuse comme un beauf texan, tantôt sensible comme l'âme fragile qui se cache dedans, presque féminine.

Brüt String-Pine est un chanteur tout en nuances.

Au niveau des thèmes, la sexualité est un de ses favoris,notamment la sexualité refoulée ou le jugement social sur tel ou tel profil sexuel.

Il est politiquement difficile de situer l'artiste, ses chansons ayant été indûment récupérées par des politiciens voulant profiter de sa notoriété, allant même jusqu'au contre-sens comme pour la polémique Born to cum, utilisée par le Parti de l'Abstinence dans une de ses campagnes, mais il semble que le chanteur prennent systématiquement le parti des humbles, des opprimés et qu'il soit plutôt progressiste sur la question des moeurs.

C'est ce qui lui vaut un tel soutien de la part des classes populaires et des marginaux, mais il rayonne bien au-delà.

Dans l'écriture, Brüt laisse la part belle au storytelling. Chaque chanson est en fait un personnage ou un narrateur (symbolisant la société) décrivant un personnage. Les paroles sont franches et nettes, sans fioritures stylistiques mais toujours mélodiquement élégantes.

 

 

 

 

DISCOGRAPHIE :

 

GREETINGS FROM ASSBURY PARK (1999)

Assbury Park

Blinded by my Stick – 5:04

Bonin' up – 3:05

Does this bitch work at 82nd Street ? – 2:05

Lost in the Flood – 5:17

For you – 4:40

Squirt it in the Night – 4:59

It's hard to be a Slut in the City – 3:13

 

 

 

 

 

BORN TO CUM (2000)

 

Borntocum

Thunder Rod – 4:49

Tenth Avenue Squeeze-Out – 3:10

 Night – 3:00

 Backseats – 6:30

 Born to Cum – 4:30

 She's the One-eyed Snake – 4:30

 Mating across the River – 3:18

 Munglewang – 9:35


 

 

 

THE RIMMER ( 2002)

 

The rimmer Brut 600Disc One

The jizz that blinds

Cherry Ramming

Too Hard

Indebendance dong

Angry Fart

Out in the skeet

Flush on you

You can lick (but you better not crunch)

I wanna bury you

The Rimmer

 

Disc Two :

Part Blanked

Cadillac Bang

I'm a pecker

Flab away

Stolen crack

Rimjob

The bride you paid

Ride all night

Wreck in your Higway

 

PORN IN THE U.S.A.  (2004)

PornIntheUSA BRUT 600Porn in the U.S.A.- 4:39

Cover him – 3:26

Working on the Sidewalks – 3:11

I'm on fire – 2:36 

No Slut under – 4:00

Bubbly Jean – 3:46 

I'm bonin' down – 3:29

Glory Holes – 4:18 

Banging in the Dark – 4:01 

 

 

 

 RECTAL TOUCH (2006)


Rectal TouchRectal Touch

Hole Diver

57 Camels (And Nothin' In)

Gross my Parts

Gloria's Arse

With Every Bitch

Pole of the Dykes

Real Whore

Hand's Job

Poney Boy

 

 

FUCKY TOWN (2008)

 

 

Fucky Town copie2Butter Face - 4:08

Fucky Town - 3:27

Oral Hero - 4:04

If I Should Fuck Behind - 2:57

Leap of Felch - 3:27

Living Poop - 4:49

Boob of Dreams 4:24

Holes of the Retarted 4:18

Man's Beautiful Reward 3:55

 

 

 

THE RIDING (2010)

 

Lonesome Day – 4:08

The ridingInto the Fire – 5:04

Wankin' on a Flabby Day – 4:18

Tossing Van – 4:23

Countin' on a Miracle – 4:44

Empty Sky – 3:34

Worlds Apart – 6:07

Let's Be Friends (Skin to Skin) – 4:21

Further In (Up the Rod)  – 3:52

The Fuse – 5:37

Mary's Place – 6:03

You're Pissing – 5:10

The Riding – 4:50

My Baby is Ruined – 5:00

 

 

BRÜT STRING-PINE GREATEST SHITS (2014)

 

Brut Greatest

Born to Cum – 4:30

Thunder Rod – 4:49

Angry Fart - 3:19

Athletic Titty - 3:28

Banging in the Dark – 4:01

Porn in the U.S.A. – 4:39

Glory Holes – 4:15

Rectal Touch - 5:18

Fucky Town- 4:02

Shit some Philadelphia - 3:57

American spin (41 cocks) - 6:20

 

 

JERKING OFF YOUR DREAM (expected release : 2015)

Square 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Page Facebook Officielle :  https://www.facebook.com/stringpine